FANDOM


Celestras le visionnaire, ou Celestras l'Égaré selon les versions, est connu comme le fondateur originel de la Coalition du triskelion. Adversaire farouche de l'Empire de Cyrodiil, il tâcha de soulever les populations de ses frontières et de mettre en garde les peuples encore indépendants. Il n'est pas apparu depuis sa démission du Thalmor et du Domaine aldmeri, lors du lancement de la campagne de conquête de Tamriel par la reine Ayrenn.

Description physique

Haut-elfe âgé, à la peau dorée. Cheveux gris pâle mi-longs et tirés en arrière, barbiche, traits émaciés.

Personnalité

Intègre, hermétique, intransigeant.

Histoire

Ce sapiarque altmer était un mystique remarqué de son époque mais aussi le souverain de Givreciel, consort de la matriarche Altarya.

Connu par les anciens de l'Archipel du Couchant comme "Celestras le visionnaire", il portait le titre de nonce honoraire auprès de l'Ordre de PSJJJJ en Artaeum.

La même année où Vanus Galerion quitta les psijiques pour se consacrer à sa nouvelle Guilde des Mages, quelques mois avant qu'Artaeum ne s'efface mystérieusement du monde, la légende veut qu'un désaccord idéologique éclata entre Celestras et Iachesis, le maître de l'ordre psijique. Il aurait alors quitté l'ordre, sobrement et solennellement, et c'est ainsi qu'il gagna son surnom de "Celestras l'Égaré".

Il aurait poursuivi ses voyages à travers Tamriel, à la rencontre de nombreuses factions et groupuscules résistant à la puissance militaire impériale rémanienne, qu'il aurait cherché à fédérer.

Ne délaissant pas pour autant l'Archipel, c'est dès cette époque qu'il contribue à forger une société occulte altmeri, scellant un pacte entre différents princes et patriarches du Couchant : la Ligue d'Eton Nir.

Il rencontra également son épouse, la mystérieuse Altarya, dans des circonstances encore inconnues. Ensemble ils régnèrent sur leur domaine de Givreciel, supposé situé dans les montagnes de l'intérieur de l'île d'Alinor.

Suite au couronnement de la princesse Ayrenn, qui succédait finalement au roi Hidellith, il siégea au Thalmor en tant que Sapiarque de l'Éthique. Mais sa participation à ce poste fut très éphémère : la voie empruntée par le Domaine aldmeri, qu'il dénonça comme colonialiste et impérialiste, lui fit tourner le dos aux affaires.

D'après les dires de son fils Ajaxandriel, Celestras serait resté un idéaliste jusqu’au-boutiste, refusant la résignation de laisser ses visions prophétiques se réaliser. En effet, "Le visionnaire" aurait entrevu un futur macabre : des peuples tantôt brisés, tantôt aveuglés par l'ivresse des conquêtes, pour finalement subir des cataclysmes plus effroyables encore. L'une de ses prédictions annoncerait ainsi l'anéantissement d'Alinor, ce qui expliquerait sa radicalité, en vue d'empêcher de tels évènements à leur source.

Son influence reste palpable sur la Coalition du triskélion même s’il n’apparaît jamais personnellement.

Citations

« Celui qui voit ses illusions les plus précieuses être remises en cause, menacées par une expérience du monde ou par des illusions concurrentes, sera prêt à tuer et parfois même à mourir pour elles. »

  • Testament de Celestras.

Galerie 

Celestras+

Celestras le Visionnaire, portrait

Psijic-Mannimarco-Celestras-Galerion-by-Ajax

Les Restes de PSJJJJ - Mannimarco et le Culte des Vers, Celestras et la Coalition du triskelion, Vanus Galérion et la Guilde des mages

Références