FANDOM


La Confrérie des Trois Lunes rassemble des khajiits indépendants et d'origines variées, évoluant autour de moines lunaires agitateurs.

Politique

Selon le corpus mystique de la Confrérie invoqué par Tahajmi de Pellitine, les khajiits doivent trouver la paix intérieure (polysémie : paix intérieure à l'âme et paix intérieure à Elsweyr) en vue d'une "émancipation matérielle et spirituelle complète".

Mis à part quelques prêches sibyllines, et l'alignement de la Confrérie avec la Coalition du triskelion, il est difficile de déterminer s'il s'agit d'une réelle puissance politico-religieuse émanant du cœur d'Elsweyr ou bien d'une simple mais vaste escroquerie.

Histoire

La vie culturelle khajiit est rythmée par l'apparition et l'état d'éclairement des lunes de Nirni, couramment vénérées : Jone et Jode. Mais la cosmologie traditionnelle évoquée dans le Mys'thar fait aussi état de la mystérieuse et inquiétante troisième lune, souvent identifiée à Lorkhaj, tantôt lune fantomatique ouvrant aux ténèbres, tantôt lune miraculeuse apparaissant lorsque Jone et Jode entrent en éclipse et, permettant la désignation de la Grande crinière d'Elsweyr.

La Confrérie des Trois Lunes tire probablement son nom de ce pan occulte de la tradition khajiit.

Le Monastère des Trois Lunes isolé dans les montagnes du sud-est d'Anequina non loin de la frontière de Pellitine, constitue le centre culturel de la Confrérie et le consulat général de la Coalition aux affaires khajiits.

Le légendaire Temple des trois Lunes quant à lui, dont le lieu est tenu secret et dont l'existence-même est soumise à caution, serait le lieu saint de la confrérie.