FANDOM



Contenu

De la compréhension du Mundus

Par Celestras l’Egaré

Quelle que soit la direction où se portera ton regard, seul un fragment de la réalité à la fois sera échantillonné par ta perception.

C'est en itérant la captation de tels fragments, le plus souvent inconsciemment, que l’on obtient naturellement une mosaïque perceptive de notre environnement. Et qu’ainsi, il est possible dans la plupart des cas de reconnaître les formes, déceler les contextes, et finalement s’orienter. C’est ce qui est appelé, au sens le plus large, la compréhension.

Néanmoins, je me dois de nuancer cette appellation.

En effet, il en découle que cette parcellisation laisse bien des inconnues. Si les fragments de perception étaient des quadrilatères simples, de quels écarts ou angles s’ajusteraient-ils pour former des solides correspondant à la réalité aurbique ?

Dans quelle latitude nous autres, logiciens, illusionnistes ou même sciomanciens, pouvons-nous interférer et re-compulser les données qui errent dans de tels interstices ?

Des collègues éminents comme Almenorion de Cyrgethiën ont proposé l’emploi du calcul intégral. Mais il est évident que son application pour obtenir un résultat substantiel nécessiterait des ressources malheureusement indisponibles à l’échelle mortelle.

Néanmoins, cet exemple me permet d’évoquer les deux approches diamétralement opposées et convergentes que je voulais aborder.

La première, dans laquelle s’inscrit Alménorion et bien d’autres savants de notre temps, est celle que j’appellerai Voie des Empreintes. Il s’agit de travailler à partir du matériau des fragments perceptifs selon un procédé clairement empirique. Les constructions produites, les empreintes, sont de nature à sinuer au gré des fragments puisqu’elles sont générées à partir des faits. Elles sont cependant sujettes aux biais.

L’exemple le plus trivial est évidemment la tromperie : cette approche est d'une faible robustesse face à la malveillance des tiers.

La seconde, dans laquelle se retrouvent indubitablement plongées les croyances, est celle que j’appellerai Voie des Modèles. Il s’agit de travailler à partir de postulats pré-instanciés, ce qui relève d'un procédé mystique. Les constructions produites, les modèles, sont de nature à classifier les fragments, puisqu’elles sont générées a-priori. Elles sont cependant sujettes à l’inertie dogmatique.

L’exemple le plus trivial est évidemment la désignation du panthéon des Huit Divins. Cette approche n’est d’aucune robustesse face à la prophétie auto-réalisatrice.

Les réponses sont dans l'observation du triskelion.

  • Testament de Celestras

Galerie

Comprehension1
Comprehension2
Comprehension3

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.