FANDOM


La Fronde du Sous-bois est un mouvement indépendantiste de Val-boisé.

Politique

Les Frondeurs du Sous-bois défendent leurs territoires de l'ingérence des alliances étrangères, Domaine aldmeri inclus. Ses partisans y visent à la perpétuation de la culture bosmer et à l'autosuffisance en harmonie avec le Vert.

Bien que rebelles à l'hégémonie du Domaine aldmeri sur Val-boisé, la Fronde du Sous-bois se situe dans une démarche principalement non-violente. Elle promeut ses idées par le militantisme parmi les indigènes de Val-boisé, et l'instruction des bosmers ayant oublié les traditions.

Elle reconnaît par ailleurs une coopération avec des non-bosmers dans sa participation à la Coalition du triskelion.

Sa structure politique s'apparente à une théocratie souple tournée vers les ancêtres (Les Os), le dieu Y'ffre (Le Conteur), et la végétation (Le Vert).

Plusieurs clans bosmers cohabiteraient au sein de la Fronde.

Sa seule emprise territoriale actuellement connue est située au cœur de Prasin, dans les montagnes d'Écorsoleil.

Histoire

La naissance de ce mouvement reste floue, bien que des analystes y voient un continuation de la Rébellion Sèvenoire - l'insurrection séparatiste du nord du Bois de Graht, brutalement écrasée par deux fois par les loyalistes d'Aeradan et les hauts-elfes du Domaine aldmeri.

Une partie des Frondeurs actuels, au premier rang desquels l'idéologue du mouvement, la trameuse Angelith, est formée de réfugiés de la Cité des cendres. En effet, cette ville arborescente des montagnes septentrionales de Prasin, jadis connue comme "le Bosquet aux murmures", s'est récemment effondrée, autodétruite par incendie, lorsque la ferveur révolutionnaire de ses dignitaires vira à l'adoration du prince daedra Mehrunès Dagon.